Pour comprendre les étapes de fabrication, un petit tour à l’atelier s’impose…

De nombreuses étapes de fabrication…

La réalisation d’une pièce demande de nombreuses étapes de fabrication, à commencer par le choix de la terre. Je privilégie le grès pour les créations extérieures pour son aspect brut et pour ses qualités de résistance. La faience peut être utilisée pour des objets destinés à l’intérieur.

…pour des pièces uniques…

Les pièces sont réalisées dans mon atelier par modelage ou par l’utilisation de plaques. De ce fait, chaque pièce est unique, même pour les petites séries.

Totem piou roux

Modelage

Le modelage est une de mes étapes de fabrication préférée.

Du pain de terre va émerger la forme. C’est l’étape de tous les possibles. Il suffit de laisser parler ses envies, son imagination…et ses mains.

Végétal ou dentelle?

J’utilise régulièrement la technique de l’estampage de végétaux ou de dentelle dans mes pièces.

Au cours de mes ballades, je ramasse et cueille une multitude de végétaux sauvages que j’apprends à reconnaître au fil des saisons. Pour les dentelles, j’utilise des dentelles bretonnes chinées (Emmaus est une excellente source d’approvisionnement) ou des pièces que j’ai crochetées moi-même.

« Les mauvaises herbes, comme l’ortie, sont parfois des trésors »

Séchage et première cuisson

Vient le temps du séchage, plus ou moins long suivant la taille de la pièce et les conditions météos. Les pièces peuvent alors être enfournées. C’est une étape délicate où les réalisations sont fragiles et le moindre choc peut être fatal. Le chargement du four est souvent un casse tête afin de loger toute la production.

C’est parti pour la cuisson biscuit. Le four va monter progressivement en température jusqu’à 980°C. La descente de température doit également se faire en douceur. Il faut compter environ 24h avant de pouvoir ouvrir à nouveau le four.

Emaillage 

Les pièces en grès subissent une deuxième cuisson jusqu’à 1280°C afin d’atteindre des caractéristiques de solidité optimales.

Celle-ci leur donne leur couleur définitive. Le grès noir passe ainsi du brun au noir, le grès roux passe lui du brun (terre crue) au rose (première cuisson) pour finir roux. La place des pièces dans le four peut faire varier l’intensité de la couleur finale de la pièce, en particulier pour le grès roux.

Cette deuxième cuisson est aussi la cuisson d’émaillage. L’émail est appliqué par petites touches au pinceau. C’est un travail minutieux qui donnera à chaque pièce son caractère unique.

Comme pour la première cuisson, la montée en température s’effectue par paliers et la redescente doit être lente. L’ouverture du four est à chaque fois une surprise car c’est cette cuisson qui transforme le plus l’aspect des créations.

Assemblage

La dernière étape de fabrication consiste à l’assemblage des différentes pièces qui constituent un totem, ou à la mise en place des éléments qui permettront d’installer mangeoires et abreuvoirs au jardin.

Toutes les étapes permettent d'aboutir à un bel et unique abreuvoir